Automatisation

AutoStore aborde 2021 avec des objectifs renforcés

NewsLetter | AutoStore aborde 2021 avec des objectifs renforcés | publié le : 11.02.2021

À l’échelon mondial, le spécialiste norvégien du « stockage cubique robotisé » AutoStore a comptabilisé plus d’une centaine de nouvelles installations sur l’année dernière, ce qui porte à plus de 550 le total de ses mises en œuvre depuis l’origine. Certains projets encore en discussion ont pu être décalés, notamment dans les pays passés par une phase de confinement strict, mais le 2ème semestre a été particulièrement actif, nous indique Isabel Rocher, la directrice générale de la filiale France, dont le périmètre s’est étendu à l’automne à l’ensemble de l’Europe du Sud. Le contexte est même plus porteur que jamais : « Les clients sont à la recherche de systèmes plus performants et surtout plus flexibles pour répondre à une demande client en constante évolution. Entre mixité des achats en magasin, commandes en ligne et collecte en points retrait, sans oublier les couvre-feux ou la récente fermeture des centres commerciaux de plus de 20 000 m², l’adaptabilité est au cœur des préoccupations quotidiennes des logisticiens et des retailer », note-t-elle. Autant de paramètres susceptibles d’accélérer le développement d’AutoStore, qui annonce doubler ses objectifs pour l’année 2021 (par rapport à sa feuille de route initiale). Pour relayer ces ambitions sur son périmètre Europe du Sud, Isabel Rocher s’est notamment employée ces derniers mois à structurer la démarche, avec plusieurs recrutements bouclés ou en cours, et l’ouverture programmée de filiales en Italie et en Espagne. De l’autre côté des Alpes, AutoStore peut déjà faire valoir déjà plus d’une trentaine de réalisations, portées par ses partenaires intégrateurs ; et outre-Pyrénées, où le développement était jusque-là plus timide, deux projets ont récemment été signés. Le recrutement des futurs responsables pays est en passe d’être bouclé, et les intégrateurs mobilisés (dans le cadre d’accords mondiaux avec Dematic et Swisslog, et d’un partenariat européen avec Element Logic). En France aussi, l’enjeu est de constituer une équipe autour d’Isabel Rocher, avec le recrutement de deux responsables développement business, et d’un « solution designer specialist ». Deux recrues prendront leurs fonctions d’ici quelques semaines, mais Laurent Cochet est d’ores et déjà en poste sur le volet développement business, en provenance de Generix. Il dispose d’une solide expérience en matière de plateformes logistiques mécanisées pour avoir accompagné plusieurs projets sur le versant WMS, en France ainsi qu’en Chine. MR

Isabel Rocher, directrice générale France & Europe du Sud chez AutoStore.
© AutoStore

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format