Intralogistique

Geodis parie sur des chariots élévateurs pilotés à distance

NewsLetter | Geodis parie sur des chariots élévateurs pilotés à distance | publié le : 02.04.2021

Le télétravail concernera-t-il aussi à terme les caristes ? Dans le cadre d’une collaboration avec Fenwick-Linde et l’éditeur américain de logiciels de contrôle à distance Phantom Auto, Geodis annonce avoir testé un chariot élévateur téléopéré sur ses sites de Levallois et du Mans. Grâce à cette solution, un opérateur peut piloter en central plusieurs engins situés à des centaines, voire des milliers de kilomètres. Selon le logisticien, la formule vise à améliorer le confort de travail des opérateurs et à créer des opportunités d’emploi pour les personnes souffrant de handicap physique, ou d’autres profils peu présents en logistique. « Cette technologie favorise une meilleure allocation de la main-d’œuvre, contribue à des entrepôts plus sûrs, améliore les conditions de travail et crée des opportunités d’emploi pour ceux qui ne pouvaient pas conduire physiquement des chariots élévateurs, note Stéphanie Hervé, directrice des opérations de Geodis pour l’Europe occidentale, le Moyen-Orient et l’Afrique. Cette innovation sera bénéfique pour la communauté au sens large et préfigure des futurs métiers de la logistique. Nous pensons que la technologie doit être au service de l’humain et c’est ce qu’illustre ce partenariat avec Phantom Auto ». AD

Grâce à la technolkogie Phantom Auto, le chariot peut être piloté à des milliers de kilomètres.
Francois Bouriaud/REA

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format