Immobilier logistique

Deux entrepôts à venir sur le port de Dunkerque

NewsLetter | Deux entrepôts à venir sur le port de Dunkerque | publié le : 20.04.2021

Un entrepôt sec de 43 700 m² et un second en température négative de 26 200 m², hébergeant un transstockeur : ces deux nouvelles infrastructures logistiques vont sortir de terre sur le port de Dunkerque. Daniel Deschodt, président du directoire par intérim de Dunkerque-Port, et Julien de Lapize, Pdg de la Société de développement de l’Axe Nord (SDAN), ont précisé leurs ambitions partagées en faveur du développement de l’offre logistique sur le port nordiste. Développeur et investisseur en immobilier logistique créé en 2017, la SDAN s’y est installée pour développer ces deux projets représentant près de 80 M€ d’investissement. Le premier, comptant 6 cellules en sec pour une capacité de 70 000 palettes, sera implanté dans la nouvelle zone Dunkerque Logistique International (DLI). Sa construction par GSE doit débuter dans les prochains mois pour une mise en exploitation courant 2022. « Nous le lançons en blanc mais il devrait rapidement trouver preneur, note Julien de Lapize. Les liaisons se multiplient entre le continent et l’Irlande suite à l’entrée en vigueur du Brexit. Il pourrait donc être utilisé comme centre de distribution européen par un grand groupe ou un prestataire logistique. » Le second projet se propose de remplir la même fonction, mais sera implanté à proximité du terminal à conteneurs du port (Terminal des Flandres). Il s’agira surtout d’un entrepôt automatisé de grande hauteur (35 m) dédié à la logistique du froid (-23°C). Avec ses 126 000 m³ pour une capacité de stockage de 68 400 palettes, son transstockeur pourra traiter 600 palettes/h. Sa construction a été confiée à Aconstruct, le chantier devant débuter en 2022. « Nous sommes dans la phase de sélection des fournisseurs d’équipements et nous allons débuter sa phase de commercialisation, précise Julien de Lapize. Véritable outil de travail, ce bâtiment entièrement automatisé devrait intéresser les exportateurs anglais ou irlandais qui travaillent sur le continent. » Et la SDAN travaille déjà sur un nouvel entrepôt sec de plus de 40 000 m² sur la zone DLI. Notons qu’aux portes de Paris, elle vient par ailleurs d’acquérir un entrepôt à raser pour en bâtir un automatisé d’environ 12 000 m². AD

L’entrepôt / transstockeur en température négative offrira une capacité de stockage de 68 400 palettes pour un volume de 126 000 m³.
© Santer Vanhoof Architectes

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format