Florent Tronquit Vice-président Supply Chain Groupe d’Albéa

« Un S&OP adapté dans une optique de yield management »

Fournisseur de packaging pour des géants de la beauté tels que L’Oréal ou P&G, ainsi que pour de petites marques, Albéa a dû composer comme tout le monde avec la variabilité de la demande sur fond de crise sanitaire, à la baisse comme à la hausse, pour le conditionnement de gel hydroalcoolique notamment. Retour sur un semestre qui a mis la supply chain en première ligne.

Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Auteur

  • Maxime Rabiller

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format