Parfums Christian Dior

Automatiser sans perdre le fil de l’amélioration continue

Les Parfums Christian Dior ont de longue date joué la carte mécanisation/automatisation sur leur site orléanais. La dernière installation d’envergure en date y conjugue un système de stockage à navettes et de préparation de commandes de Knapp, couplé à des modules robotisés. Pour Olivier Sorbe, responsable de ce centre de distribution et de la logistique physique EMEA de PCD, l’enjeu est de tirer le meilleur parti des différents outils du site pour répondre aux enjeux de performance et de développement de cette Maison du groupe LVMH à l’empreinte vraiment mondiale.

Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Auteur

  • Maxime Rabiller

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format