Isabelle Méjean Meilleure jeune économiste de France 2020

« Cette pandémie n’est pas une crise de la mondialisation »

Enseignante-chercheuse à l’École polytechnique, spécialisée notamment dans l’étude des chaînes de valeur mondialisées, Isabelle Méjean, 39 ans, a récemment décroché le prix 2020 du meilleur jeune économiste de France, décerné par le Cercle des économistes et le journal Le Monde. La question de la transmission d’un choc dans les chaînes de valeur fait partie de ses travaux de recherche. Elle nous donne son éclairage sur plusieurs questions d’actualités, notamment sur la fragilité des supply chains mondiales face à la pandémie et les pistes pour y remédier.

Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Auteur

  • Jean-Luc Rognon

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format