Entrepôts automatisés

De nouveaux risques à intégrer

L’incendie spectaculaire de l’entrepôt tout automatisé de l’enseigne Ocado, près de Londres, donne à réfléchir aux moyens de se prémunir face aux nouveaux risques que présentent ces installations de stockage massifié, avec des milliers de bacs plastiques et des robots dotés de batteries lithium-ion. Le système automatique d’extinction, qui s’est bien déclenché, et l’intervention des pompiers n’ont pas suffi à empêcher la destruction totale du bâtiment.

Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Auteur

  • François Rochet, Cathy Polge

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format