Monoprix, Trois rapprochements de taille en moins d’un an

Il est clair que les ambitions de Monoprix en matière d’e-commerce ne sont pas à prendre à la légère. Pour accélérer sa mutation omnicanale, le distributeur a noué très récemment deux partenariats dans l’alimentaire, avec Ocado et Amazon, et a racheté Sarenza pour renforcer son expertise sur le lifestyle (mode, décoration, beauté). De belles illustrations de la convergence entre e-commerce et distribution physique.

Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Auteur

  • Julia Fustier

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format